Egalité et Réconciliation
https://www.ictthatmakesthedifference.eu/
 

Bug dans la Matrice gauchiste : le couple Garrido-Corbière en Thénardier avec leur bonne sans papiers

La droite, et particulièrement la presse de droite, a les mélenchonistes dans le pif. Et parmi les plus détestés, comme Obono par Valeurs actuelles, il y a les Garrido-Corbière, le couple de révolutionnaires, lieutenants du nouveau Che, Jean-Luc Mélenchon.

 

Le Point vient de balancer une petite bombe qui fait mal au cul de la gauche, et pour cause : elle tape là où la gauche donne des leçons. Sur le social. Et le social, c’est la chasse gardée des Insoumis.

Côté cour, Raquel Garrido et Alexis Corbière, le couple de députés de La France insoumise, élus en Seine-Saint-Denis, pourfendent l’exploitation de la misère et militent pour la régularisation des sans-papiers. Côté jardin, ils emploient une femme sans papiers comme bonne à tout faire. Bien plus disponible mais tout aussi mal rémunérée que les femmes de chambre de l’hôtel Ibis Batignolles avant leur mouvement de grève de 22 mois entre 2019 et 2021, mené par la toute nouvelle députée LFI Rachel Kéké.

 

La nouvelle se répand, elle ruisselle sur les RS, les anti-mélenchonistes se vengent.

 

 

Il n’en fallait pas plus que que Raphaël Enthoven se déchaîne :

 

 

Mais il y aurait pire, selon Aziz Zemouri, le grand reporter du Point, qui ramène des scoops à la pelle, mais qui n’est pas toujours très regardant, et sur les méthodes, et sur les résultats. Cet échange de textos n’a pas été confirmé, mais Zemouri l’a balancé... texto !

 

 

La présomption d’innocence pour ces deux Thénardier gauchos existe, on va donc l’appliquer, surtout pour l’échange de textos.

Pour ce qu concerne l’emploi d’une bonne sans papiers, une source bien informée nous confirme que chez les hauts gradés de la gauche caviar, on fait bosser depuis des décennies des Philippines sans papiers, réputées pour trois qualités essentielles aux yeux des patrons : elles sont catholiques (elles ne volent pas), elles font bien à manger et, cerise sur le gâteau, elles ne comptent pas leurs heures... On ne citera pas de noms mais ce sont deux hiérarques socialistes parmi les plus connus qui tapent dans cette communauté. Allez, deux indices : le premier a eu de gros soucis, et le second tient un poste prestigieux.

On attend maintenant les explications des gauchos, qui ont déjà été attaqués sur leur HLM parisien. À l’époque, en octobre 2017, le même Point écrivait :

Les ennuis s’accumulent pour Raquel Garrido. D’après le site BuzzFeed, elle et son compagnon, le député de La France insoumise Alexis Corbière, n’ont pas quitté leur logement social comme ils s’étaient engagés à le faire. En effet, le couple vit avec ses trois enfants dans une HLM de quatre pièces du 12e arrondissement de Paris. Le loyer est de 1 200 euros pour une surface de 80 mètres carrés. La Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP), bailleur social propriétaire de leur appartement, a lancé la procédure afin qu’ils quittent ce logement.

Mais, d’après BuzzFeed, le couple n’a pas répondu aux différents courriers. Il n’est pas allé chercher un recommandé envoyé par la RIVP, ce qui a donc contraint le bailleur à envoyer un huissier remettre le courrier en main propre. Le site précise qu’en l’absence de réponse, un nouveau courrier sera envoyé prochainement. Contacté par BuzzFeed, Alexis Corbière dénonce une « campagne de calomnie ». Il assure qu’il quittera ce logement, mais qu’avec « une famille de trois enfants, ça ne se fait pas en claquant des doigts  ».

Aujourd’hui, le couple de révolutionnaires a déménagé en Seine-Saint-Denis, où LFI a fait un carton le 19 juin 2022 , 11 circos sur 11 (la 12e leur appartenant déjà dès le 1er tour) ! Finalement, c’est peut-être leur punition, aux Garrido-Corbière : être obligés de vivre dans le 9-3, comme de vulgaires pauvres...

 

Bonus de 2016 !

 

Un couple très médiatique

 






Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents