Egalité et Réconciliation
https://www.ictthatmakesthedifference.eu/
 

Delfraissy, toujours en vie, crie dans le désert : 4e dose et masque pour tous en septembre !

Sacré Delfraissy ! L’homme à tête de malade qui incarne la raison du Conseil scientifique, ce faux-nez pour les intérêts du lobby pharmaceutique qui sait corrompre les gouvernements – on va arrêter là nos soupçons –, sort du désert médiatique pour nous demander de prendre une 4e dose, celle qui a floppé dans la population, même chez les octogénaires, qui commencent à se méfier des oukases du ministère, des ARS et de l’OMS.

 

Un bon quart des plus de 80 ans a refusé cette injection douteuse qui n’en finit pas. N’empêche que la presse mainstream, bonne chienne du gouv et du lobby (pharma, ce coup-ci), remet une couche de psychose au cas où les Français n’auraient plus peur des pandémies. C’est vrai qu’à force de crier au loup, à la peste, quand on ne voit pas grand-monde mourir, ou pas plus que d’habitude, avec en plus la grippe saisonnière qui disparaît, on commence à se poser des questions...

« La France doit vivre et apprendre à vivre avec les variants [et avec les faux vaccins coûteux, inutiles et dangereux qui vont avec, NDLR] »

 

D’un côté, le président du Conseil scientif explique sur Europe 1 qu’il n’y a pas de quoi s’affoler, et de l’autre qu’il faut s’attendre à un « rebond » de l’épidémie. Bref, un coup d’eau chaude, un coup d’eau froide, à la manière du Macron, qui est capable de dire tout et son contraire dans la même phrase.

Heureusement, ce rebond était « anticipé puisqu’on avait dit qu’on aurait une nouvelle petite vague à partir du mois de juin », et ce bon vieux Jean-François annonce un « pic probablement fin juin, début juillet ». Un pic dû selon lui au relâchement sur les gestes barrières (dont tout le monde se fout, sauf les covidés lourds) et la fin du port du masque dans les transports (les Français n’ont pas envie de mourir étouffés sous un masque à 40 degrés).

Rappel : canicule et masque en 2020

Il y a un an, Delfraissy, plutôt honnête, reconnaissait que l’injection était poreuse à 50 %...

 

 

La suite du discours de Jean-François – et le futur de la répression sanitaire –, c’est Capital qui la résume :

Si Jean-François Delfraissy refuse de parler de « septième vague », il considère qu’il faut vacciner les plus fragiles très rapidement, en particulier les plus de 60 ans. Il faut selon lui « une quatrième dose dès maintenant et ne pas attendre le mois de septembre ». Il a aussi précisé sur Europe 1 que toute la population irait « probablement vers une quatrième dose à l’automne ». Cependant, le président du Conseil scientifique ne veut pas céder à la panique, et pense que ces contaminations seront limitées car beaucoup de personnes ont été touchées par Omicron depuis le début de l’année. Comme elles « sont vaccinées, cela n’aura aucun impact sur le système de soins ».

Pas de panique, mais reprenez les gestes barrières débiles et l’étouffoir dans les transports déjà étouffants. Merci monsieur Conseil scientifique, aussi crédible qu’un platiste...

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Bonjour,

    le taux moyen (sur ces pratiquement trois ans) de mortalité est de 0.01 %. Et ce en ne prenant en compte seulement que les cas officiellement recensés. A noter, ce est un phénomène pratiquement constant sur toute la planète, mise à part quelques "outliers" ; donc c’est bien la preuve que le vaccin n’y est pour rien CQFD ; calculer des taux / ratios ; il n’y a rien de plus simple ; à quand la mise au poteau de tous les médias ?

    Nous n’avons pas les chiffres chinois, mais la réalité devrait être la même pour eux.

     

    Répondre à ce message

  • La crise de Covid-19 n’est en effet que le sommet de l’iceberg d’un bouleversement sociétal destructeur de la loi naturelle, c’est à proprement parler une captation non seulement de l’Avoir, mais de l’Être, il s’agit au plus profond de la conscience humaine individuelle du projet d’effacer ou de rendre impossible toute pensée personnelle, révélant la nature profonde des films de zombies toujours plus nombreux et qu’il convient pour cette raison de prendre dans le sens d’une mise en garde de l’inconscient collectif.

    Ce projet n’est pas seulement celui d’une dictature pseudo-écologiste ou pseudo-sanitaire, c’est une abomination qui est la convergence du pire du stalinisme et du nazisme, « quelque chose » qui touche au satanisme et à la possession à qualifier de démoniaque et porte de l’Enfer.mement !

    « Rien n’est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse. » : Martin Luther King

     

    Répondre à ce message

  • Ne pas oublier que Delfraissy est le président du Comité consultatif national d’éthique ....
    ah bon ? ah m....

     

    Répondre à ce message

  • le dernier râle de Delfressy :
    "...dose, m-m masque ..."

     

    Répondre à ce message

  • Qu’il nous montre son pass sanitaire pour vérifier s’il a bien ses 4 doses, ce vieux débris ! Ou au moins 3 ! Mais ça m’étonnerait !

     

    Répondre à ce message

  • le journal Libération publiait aujourd’hui un article sur la hausse de la sévérité des allergies saisonnières... à mon avis un effet du vaccin qui accroit la réaction inflammatoire du corps. Simplement, personne n’en parle.

    L’augmentation des allergies saisonnières est dû à la nourriture chimique et à la pollution... la vaccin par-dessus n’a pas dû arranger les choses.

     

    Répondre à ce message

    • Je suis d’accord , ce a quoi ont va assister a présent ce sont des vaccinées qui vont être obligé de se faire injecter à l’infinie tout et n’importe quoi , et qui seront également malades de tout et de n’importe quoi .
      L ’injection a ruiné leur systeme immunitaire.
      Ce n’est d’ailleurs même plus caché , c’est eux qui fissent le plus souvent a l hôpital et qui font les formes graves du Covid qu’ils étaient sensé éviter grâce a cette merde.

      C’est à eux qu’on s’adresse quand on parle de "nouvelles doses"
      Plus que des rappels , ce sont des doses de survie

      Tout comme un insuffisant rénale a besoin d’une dialyse pour survivre , eux ont besoin de leur injection trimestrielle.

      Sauf que l’ injection ne leur donnera que l’ illusion d’une chance de survie , il n’y a pas de vaccin contre les AVC , les Thromboses ou les crises cardiaques qui les achèveront .

      Je ne parle pas de tous les vaccinés , mais bien de ceux qui ont reçu une dose issue des " lots surprises " soit environ 1/500

       
  • Enfin une vidéo de platiste sur ER !

    Cela donnera du grain à moudre pour VL !

    Apparemment il en a besoin pour sa crédibilité d’analyste raisonnable : merci pour lui.

     

    Répondre à ce message

  • Croire que la terre est plate alors qu’elle est ronde c’est comme croire qu’on est une femme alors qu’on est un homme ?

     

    Répondre à ce message

  • La science est morte avec la fake pandémie !

     

    Répondre à ce message

  • Quand tous les vieux auront eu leur 5 doses le problème de la retraite sera résolu et l hôpital sera rentable on pourra soigner les cardiopathies a la chaîne et les surfacturer voir limiter la prise en charge. Le pragmatisme ça donne ça la crise des opioïdes avec une stratégie optimisée en regardant ou se trouvaient le plus les overdoses pour savoir ou vendre..Faire payer les gens pour qu’ils tombent malade puis leur vendre un remède inefficace à vie c’est l’aboutissement d’un lent processus de corruption qui mène a la rentabilité financière et a la mise en danger totale de la société on pourra nous vendre des solutions encore plus radicales quand l’effondrement sera encore plus inquiétant

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents