Egalité et Réconciliation
https://www.ictthatmakesthedifference.eu/
 

L’Assemblée nationale avec un vote à la proportionnelle : encore plus de Mélenchon et de Marine

La proportionnelle, réclamée par de nombreux politiques pour insuffler plus de représentation au Parlement, s’est-elle imposée d’elle-même ce dimanche 19 juin ? Comparaison.

[...]

Au lendemain du premier tour des législatives, Marianne avait esquissé le visage de l’Assemblée si les Français avaient voté à la proportionnelle intégrale. La constitution des trois blocs observée ce dimanche 19 juin se rapproche-t-elle de ces estimations ?

La NUPES et l’extrême droite lésées

Par rapport à la proportionnelle intégrale, la Nupes est la plus lésée des trois blocs ce dimanche. Elle décroche 131 sièges, contre 167. Parti malheureux également, Reconquête ! ne parvient pas à arracher le moindre député. Et pour cause, ses candidats n’ont pas passé le premier tour. Une proportionnelle intégrale lui aurait offert 28 parlementaires. Malgré son gros score, le RN obtient 32 députés de moins qu’en cas de proportionnelle.

[...]

S’il n’a pas reproduit parfaitement les contours d’un hémicycle élu à la proportionnelle, ce second tour rompt avec les précédents par le fractionnement de l’Assemblée élue. Une représentation bien plus proche du vote des Français, une première depuis la réforme du quinquennat.

Lire l’article entier sur marianne.net

L’Assemblée trafiquée :

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Vous pensez bien que le Micron ne va pas passer à la proportionnelle , déjà en l’état ça va être le " bazar " , donc il ne va pas aggraver sa situation !

     

    Répondre à ce message

    • Oui, et l’article de le presse bien pensante évite de dire que la proportionnelle donnerait à Ensemble un nombre de députés bien plus proche de l’importance de l’électorat macroniste...
      Ils sont toujours préoccupés de donner le moins possible de députés à ce qu’ils qualifient d’ « extrêmes ».

       
    • Aucun bazar n’est à prévoir. LR se rangera bien gentiment derrière LREM et acceptera toutes les lois iniques en préparation au menu.

       
    • En vérité, un seul parti suffit : le parti communiste, révolutionnaire, populaire et démocratique (au sens premier du mot), loin bien sûr du PCF ou des trotskistes de la LFI ! Le multipartisme et la démocratie servent les riches. On vit dans une ploutocratie qui ne dit pas son nom et dans laquelle les faux gauchistes servent leurs faux ennemis !!!

       
    • A la proportionnelle "Marianne" a calculé que Macron aurait eu 77 députés en moins c’est à dire 245-77 = 168 ! Ces 77 députés il les a VOLE aux autres partis, c’est pourquoi tous les partisans du scrutin majoritaire à deux tours sont des VOLEURS . Et cela dure depuis 1968, depuis 64 ans !

       
    • Bah il instaurera la proportionnelle pour les prochaines élections de 2027, puisqu’il ne sera plus Président. Risque de législatives anticipées donc la proportionnelle sera adoptée fin 2026/début 2027

       
    • @ Jeanluc



      Vous pensez bien que le Micron ne va pas passer à la proportionnelle , déjà en l’état ça va être le " bazar " , donc il ne va pas aggraver sa situation !



      En temps "normal", bien-sûr qu’il ne le ferait pas. Mais les élections de 2022 ont bien prouvé une chose :
      l’électorat du Merdeux s’étiole chaque jour un peu plus (entre les boomers qui meurent et les CSP+ qui s’appauvrissent pour devenir de vulgaires futurs Gilets Jaunes).

      Cela implique donc une tendance qui va rendre les partis dits "modérés" (PS/LR/LREM) de plus en plus minoritaires et les "extrêmes" de plus en plus proches du pouvoir.

      Je ne pense pas que la proportionnelle ou le retour du septennat ne soient que des effets de manche du petit camé amateur de travelo et du joueur de piano à queue ukrainien.
      Il sait que les partis "modérés" vont bientôt être dans la situation dans laquelle était les méchants extrémistes et inversement. Il est hors de question qu’une Marine ou qu’un Méluche ait les pleins-pouvoirs avec une assemblée entièrement (ou très majoritairement) de leur couleur avec la possibilité pendant 5 ans de diriger le pays sans contre-pouvoir comme lui s’est permis de le faire ces 5 dernières années.

      Pas question que Marine, Méluche ou un autre puissent faire un Frexit sans en passer par quelque voie référendaire, au 49-3, comme lui s’est permis d’imposer le pass vaccinal à tout le monde.
      Raison pour laquelle il va tout faire pour "ré-introduire de la démocratie et du parlementarisme" : le but étant moins de marge de manœuvre pour les futurs gouvernements et plus de coudée franche pour la future opposition.
      Vous pouvez être sûr que les forces de police seront énormément réduites dans leurs rangs et dans leurs droits si jamais Méluche ou Lepen risquaient de s’en servir face aux futurs manif colorées que Washington / Berlin / Tel-Aviv pourraient déclencher si jamais un futur gouvernement "extrémiste" risquait de remettre en cause les dogmes ultralibéraux, même un tout petit peu.

      C’est là que les patriotes doivent se former pour contrer les futures tentatives anti-étatiques qui surviendront lorsque l’état échappera au système.

      Les systémiques vont devenir minoritaires et, comme en Ukraine en 2014 ou comme en Syrie en 2011, s’ils ne pourront plus se maintenir par la "légalité démocratique", ils se maintiendront par des moyens détournés : la guérilla judiciaire et politique en vue de freiner l’état, le terrorisme, la révolution de couleur.

       
  • Le dernier redécoupage des circonscriptions législatives de 2010, accordant 11 sièges de députés aux Français de l’étranger, tout en laissant inchangé le nombre total d’élus à 577, censé assurer la majorité absolue aux auteurs de ce charcutage, s’est retourné contre eux.

    Le système du scrutin majoritaire à deux tours ne leur a pas été plus favorable...

     

    Répondre à ce message

  • Oui enfin 36 / 167 ça fait 21% en moins pour la gauche, alors que 32 / 121 ça fait 26% en moins pour le RN. Et on parle de plusieurs partis coalisés de gauche, donc le RN est bien le premier parti de France !

     

    Répondre à ce message

  • #2979255

    Dieu merci ! Nous vivons en démocratie et avons évité le fascisme...

     

    Répondre à ce message

  • Et l’ Abstention , à la proportionnelle, elle aurait un max. de sièges.
    Alors, l’abstention, le veaute blanc ou nul et les désinscrits, je te dis pas ! Ça ne laisserait pas beaucoup de place aux autres, c’est moi qui te le dis ! Surtout quand y’en a qui font veauter même les morts afin de grappiller ’quelques’ voix pour être "majoritaires"

     

    Répondre à ce message

    • Il y aurait beaucoup moins d’abstention à la Proportionnelle, car les gens sauraient qu’ils seraient représentés . Ils ne le sont pas ou injustement au scrutin majoritaire à deux tours .

       
    • @Denis
      Je pense comme Soral, je ne compte que sur Poutine pour nous sortir de la merde en France. Du moins, je compte bien plus sur lui, Poutine, que sur quiconque d’autre chez nous. Vu leur niveau général genre "plafond des pièces à vivre situé à douze centimètre du sol de la cave".
      Combien sommes nous à être complètement désabusés, et de manière générale, par l’ensemble de nos petits kapos de Château ? Je ne sais pas. Je ne connais pas tous les Français pour ce qui me concerne.
      _Et une fois que tout le monde aura(it) fait le tour de tous nos politichiens, grâce à la proportionnelle, nous ser(i)ons encore plus nombreux. Je pense, sans trembler, moi aussi. :-)

       
  • Calcul inutile puisqu’il n’y avait pas de proportionnelle beaucoup n’ont pas voté. Ces chiffres ne représentent donc rien.
    Est-ce qu’il n’y aurait pas de plus une petite idée sous-jacente que dans ce cas là les pauvres de Reconquête auraient eu des sièges ? Je ne me souviens pas avoir lu ce regret de Marianne pour la proportionnelle en 2017. Mais je peux me tromper.

     

    Répondre à ce message

  • Changer les institutions parce que la majorité des électeurs votent comme des idiots ou qu’ils s’abstiennent pour se donner l’impression de niquer le système, je ne vois pas en quoi c’est une solution. Le scrutin majoritaire à deux tours est fait pour rationnaliser la vie parlementaire, pour dégager des majorités, on peut reprocher ce qu’on veut à Macron mais pour une fois ce n’est pas sa faute si les castors sont allés faire barrage ou sont restés à la maison. Je suis définitivement contre un changement de scrutin.

    Soit on assume à fond que la démocratie ne marche pas et on revient à une monarchie, soit on reste comme ça, mais par pitié pas un entre-deux avec un parlementarisme dégueulasse où tout le monde se chamaille et personne ne prend de décision. Les gens qui veulent la proportionnelles ne connaissent rien à l’histoire, ils ne savent rien du naufrage du parlementarisme sous les III et IV èmes Républiques.

     

    Répondre à ce message

  • Mme Borne aurait demandée sa démission ,macron aurait refusé .

     

    Répondre à ce message

  • Nous verrons cela quand nous réformerons la Constitution.

    Que pensez-vous de cette rumeur qui dit que Macron va dissoudre à l’automne l’Assemblée pour espérer avoir une majorité absolue ? Perso j’ai de gros doute là dessus.

     

    Répondre à ce message

    • pas du tout.. d’ autant que les abstentionnistes ne sont probablement PAS des électeurs LRem .
      pour l’ instant , il cherche un leader pour conduire une majorité sur les projets de réforme à l’ agenda (c’ est là que ça coince , le profil idéal est et reste E. Philippe , hélas il n’ est plus au LR) .
      c’ est le RN qui vient bouleverser la donne , parce que Marine (qu’il a gardé 1H30 !) lui a signifié que son groupe ne serait pas comme les blaireaux corporatistes d’ en face , mais soutiendrait les projets favorables aux Français .
      de l’ autre côté (à gauche) ils continuerons à se comporter comme des enfants irresponsables , c’ est à dire : voter les dépenses et les hausses d’ impôt ! c’ est tellement commode moralement parlant .
      donc là , Manu cherche 1 premier ministre capable d’ entrainer 1 max de députés hors Ensemble (sans lui faire trop d’ ombre non plus) idéalement sans bite de surcroit .
      vu la crise qui se profile , ils avaient vu en Borne une Thatcher française mais elle n’ a pas le coffre du tout.. au pire on pourrait se retrouver avec le tandem Ségolène - Bayrou , eux seuls sont capables de prendre "quand même" le poste pour faire une politique d’ austérité : ))

       
    • Le retour de Valls !!

       
  • Mélanchon a montré la voie : l’union « avant » les élections dans un scrutin majoritaire - plutôt qu’ « après » dans un scrutin à la proportionnelle.

    Marine Le Pen a réussi son pari avec une démarche exactement inverse : pas d’union avec Zemmour. Ce dernier a totalement échoué dans sa stratégie d’union.

    Maintenant, que va faire Macron ? Union, avec qui, politique de boutiquier au cas par cas ?

    Connaissant l’oiseau, je penche pour cette troisième solution. En conséquence, celui qui voulait les tuer tous mourra sans faire de bruit…

    _

     

    Répondre à ce message