Egalité et Réconciliation
https://www.ictthatmakesthedifference.eu/
 

Novembre 2021 : dernier entretien en turc de Stéphane Blet

Un entretien enregistré le 26 novembre 2021 et diffusé sur la chaîne YouTube de Yavuz Selvi dans son émission Neler Oluyor ? (« Que se passe-t-il ? »). Un entretien en langue turque sous-titré en français par L’Association genevoise des Amis de Stéphane Blet.

 

Au sommaire : la Palestine, Dieudonné, l’islam, la gauche, la musique en Turquie.

 

 

Stéphane Blet, entretiens posthumes – Propos recueillis par Alimuddin Usmani
l’ouvrage est disponible chez Kontre Kulture

 

À ne pas manquer, sur E&R :

Voir aussi, sur E&R :

Hommage à Stéphane Blet, sur ERFM :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2970241

    Il faut se convertir à l’islam si on veut "réussir" en Turquie ?
    Ça ne m’étonne même pas et ça ne doit pas être le seul pays fonctionnant de cette manière.
    J’ignorais qu’il y avait beaucoup de musiciens musulmans à Paris. :-)

     

    Répondre à ce message

    • #2970432

      "Il faut se convertir à l’islam si on veut "réussir" en Turquie ?" Non, pas du tout. au mieux acheter vous un billet d’avion.. c’est pas excessif. Cordialement.

       
    • #2970436

      Demande à ton pote Zemmour pourquoi il ne l’a pas soutenu quand il était en France,

       
    • #2970657
      Le 5 juin à 07:24 par Reconnaissant
      Novembre 2021 : dernier entretien en turc de Stéphane Blet

      @ Bubul,
      Stéphane Blet n avait pas quitté les francs-maçons et refusé de poignarder notre Bible pour aller se convertir tout de suite après à l islam. Ce n’est pas logique, d autant plus qu’il s était déclaré chrétien dans des vidéos
      Il recevait constamment des menaces de mort et avait besoin d être protégé, peut être même avec des gardes du corps se tenant à distance. Seul Erdogan pouvait les lui fournir.
      Il aimait la Turquie qu il connaissait bien et n avait pas d autre endroit où aller dans l’immédiat pour y exercer son art.
      La raison de vivre d’un pianiste virtuose de génie comme Stéphane était bien sûr de se produire au piano en public. Même en Turquie, il n était pas partout le bienvenu et des artistes étaient jaloux de son talent au début de son installation dans leur pays. J espère que la situation s était un peu arrangée ultérieurement.
      Il disait être ami en tout cas avec les musiciens d Etat.
      Un Turc intellectuel m a confirmé que pour réussir et avoir une audience en Turquie, il était préférable de se convertir à l islam. Ce n est pas exigé mais c est implicite, sinon on est écarté.
      Ce doit être aussi le cas dans d’autres pays musulmans.
      On voit bien dans les vidéos à quel point la religion tient une place importante chez ceux qui l interviewent.
      Stéphane éprouvait de la sympathie pour l islam et le pays qui l avait accueilli. Il se déclarait musulman de cœur et c était vrai.
      Et il aimait faire plaisir aux gens qui l’appreciaient.

       
    • #2970659
      Le 5 juin à 07:32 par Reconnaissant
      Novembre 2021 : dernier entretien en turc de Stéphane Blet

      Je n’avais pas vu la réponse de Prosper.

       
  • #2970386
    Le 4 juin à 16:39 par toto la ciboulette
    Novembre 2021 : dernier entretien en turc de Stéphane Blet

    Un juste et un homme de paix, je ne crois pas à son suicide, de toutes façon, y a -t-il eu une autopsie ?, j’en doute fortement.

    Surement une bonne nouvelle pour ses adversaires coulant de haine cuite et recuite et de suprématisme racialiste, ils sont d’une laideur morale indépassable, Stéphane lui était une lumière d’empathie et de compassion sans le connaitre on le ressent.

    S’il y a une vie après la mort cela m’étonnerai fort qu’il soit assis à la droite de Belzébuth. .

     

    Répondre à ce message

    • #2970472
      Le 4 juin à 19:00 par ProtégeonslaPalestine
      Novembre 2021 : dernier entretien en turc de Stéphane Blet

      Et moi, je ne crois pas que la brave femme enceinte qui cuisinait au moment des faits, ni que son époux soient de maussades meurtriers de sang froid. Des gens pieux, convaincus que Dieu existe et de Son infinie mansuétude qui attentent malgré tout à leurs jours, je t’en présente quand tu veux. Il a été poussé mais poussé au suicide, c’est certain. Mais de grâce, il y en a assez de jouer les Inspecteur Colombo devant cette évidence.

       
  • #2970541

    Bizarre, plus je le vois en Turquie
    et plus je vois un type tranquille et sans soucis !
    A se demander si son déplacement en Suisse est de sa volonté première,
    ou bien plutôt la réponse à une invitation !
    Qui l’invite ? Il s’appelle comment ?

     

    Répondre à ce message

  • #2970588

    La conversion a quelque religion que ce soit n’empêche pas le suicide, surtout si une femme en rajoute la goutte finale quand un homme est détruit par le système, poussé à bout.
    Certaines sont particulièrement douées pour ça.
    Interwiew qui prouve que même en Turquie, il n’était toujours pas libre de travailler comme il l’entendais, et malgrés sa conversion à l’islam. Perso j’ai vécu un peu la même chose , beaucoup plus dans l’ombre évidemment étant un être ténébreux, et les musulmans m’ont tellement dégouté que depuis je me suis déconverti.
    Message a mes anciens frères au passage. Un musulman peut effectivement se suicider, surtoit si il est sincère, chose rare.

     

    Répondre à ce message

    • #2973362

      etant musulman j’ai été dégoûté de mes soi disant "frères " mais ces deceptions ne doit en rien enrayer ma croyance qui elle est profonde et lucide sur ce que sont devenu les "musulmans d’occident "...
      pour ceux et celle qui diront c’est pas mieux en terre musulmanne, je leur dirai je ny ai pas vécu par contre l’occident, j’y suis né...

       
  • #2970622

    Mais POURQUOI ? Pourquoi, Stéphane, avoir fait "ça" ???? Tu ne pouvais pas parler à un ami ? Tu en avais, pourtant, des amis ! Des solides, intelligents, utiles ! Pourquoi ? Nous nous le demanderons longtemps.

     

    Répondre à ce message

    • #2970672

      Pour répondre à cette question difficile l’avis de Jim le Veilleur est à mon avis le plus proche de la réalité, c’est à dire qu’en sortant de la FM et en l’attaquant comme il l’a fait il lui fallait ensuite une pratique spirituelle qui le protégeait, car sinon ça le rendait très vulnérables aux attaques avant tout spirituelles, il faut savoir que le plus grand mal vient souvent de soi même, Satan ne fait qu’insuffler...mais quand on voit certaines de ses fréquentations quand il était encore dans la franc maçonnerie on peut se dire qu’il a été tres insufflé et pendant une grande partie de sa vie, et la conversion se fait pas en un claquement de doigt, ensuite c’est tout le reste de sa vie de travail sur soi....que l’on fait ou pas. Stéphane Blet était un artiste reconnu et côtoyant les gens de pouvoir donc un homme qui avait souvent connu pour parler vulgairement même si c’est plus complexe, "les mondanités".
      Hors pour équilibrer son attrait pour l’élévation de l’âme, qui passait avant tout pour lui par la musique, et son attrait pour les mondanités quand il n’était pas en représentation, cela devenait très compliqué quand il était de moins en moins reconnu en tant qu’un des plus grand pianistes de son époque. Je ne peux parler à sa place mais de mon point de vue c’était un être très sensible et aussi très impulsif. Le cocktail le plus explosif pour passer à l’act dans les moments où les drames de l’existence vous prennent à la gorge. La plupart des gens laissent passer, moi par exemple je me pendait au balcon devant ma femme qui appelait mon rival dans mon dos, mais sans avoir le courage de sauter, juste pour exprimer mon mal être même si ce genre de comportement est jugé comme il le mérite sûrement et non comme le dernier recours pour faire comprendre à l’autre la douleur qu’il nous occasionne. Lui a peut être donné des signes d’alerte avant, mais les êtres suicidaires depuis longtemps savent très bien la manière qu’ils emploieront pour quitter ce monde de merde quand ils seront trop à bout. La sienne a été de ne donner aucun signe tangible aux gens, de ne pas parler de ses intentions, par pudeur, peut être aussi par respect pour les autres. Voilà vous avez mon avis d’artiste de ma salle de bain qui a passé une bonne moitié de son existence violemment suicidaire dans es pensées, et qui a sûrement été sauvé par la crainte de ne pas avoir assez bien agi ici bas pour ne pas encore plus souffrir dans l’Haut delà, et pour mes animaux.

       
    • #2970690

      Et même si je projete sûrement ma propre expérience malheureuse, les gens ne réalisent pas que des êtres peuvent paraître aller très bien et pourtant être profondément malheureux voir suicidaires, je ne suis pas sûr que Stéphane Blet s’imaginait vivre vieux, il nous a offert à tous son art, la meilleure part de lui même. On comprend mieux dans cette interview qu’il a dûe être assez peiné de ne pas avoir le droit de jouer ses rapsodies Ottomanes à Istambul... C’est un artiste qui aurait dûe être totalement reconnu pour être heureux... Si en plus dans sa vie personnelle c’etait chaotique... Il faut peut être voir cette tragedie comme une opportunité de remise en question, peu de choses sont acquises à vie ici bas, des fois ils peut être plus sage de vérifier si ses propres intentions sont en adéquation avec une possibilité de bonheur si elles ne peuvent se réaliser comme on le souhaiterais. Quoi d’autre que le bonheur partageable est vraiment utile à soi même et aux autres au final... Même aujourd’hui on a toujours moyen de se contenter de ce qu’on a, même si on souffre tous plus ou moins de solitude. Certains beaucoup plus que d’autres, même ceux et celles qui paraissent pourtant bien entourés.

       
  • #2970680

    Impossible qu’il se soit suicidé.
    Il était en paix malgré tous les tourments qu’il vivait. On essaie de maquiller son meurtre en suicide pour dégager l’image d’un homme faible qui a succombé au poids de ses soucis.
    Stéphane était un homme fort, extrêmement fort.
    Nous te reverrons au Paradis inchallah.

     

    Répondre à ce message

    • #2970746

      Oui, il était très fort et pas du tout faible et lâche.
      Il semblait très heureux de sa collaboration avec Dieudonne et avait formé plusieurs projets, dont celui de faire venir Pierre Jovanovic et autres amis à Istanbul.
      Il avait signé des contrats avec des chaînes de télévision qui lui auraient certainement rapporté un peu d’argent.
      Et prévu un grand concert retransmis à la télévision le 15 mars.
      Il avait pris un peu trop l’habitude de s’exprimer gratuitement dans des interviews, alors qu’il était le meilleur pianiste de la fin du 20e siècle, à l’époque de sa gloire. Il était trop modeste.
      Et il avait des dons que n’avaient eu que Mozart et Liszt auxquels il s’identifiait plus ou moins, à raison.
      Dans ses vœux de Nouvel An, il était sincère et ne songeait certainement pas au suicide.
      Il avait l’air un peu fatigué, mais ce n’était pas une raison suffisante pour mettre fin à ses jours.
      Il travaillait peut être beaucoup (400 compositions que nous allons encore découvrir).
      Il aurait pu trouver une compagne sincère parmi ses nombreuses fans françaises mais il avait du mal à se séparer de sa compagne turque, désagréable et plutôt collante qui avait bien profité de ses largesses.
      Dans une interview, on lui avait demandé s’il était marié. L’interviewer s’était carrément invité au futur mariage de Stéphane, alors que nous savons très bien qu’il n’envisageait pas d’épouser la demoiselle.

       
    • #2973441
      Le 10 juin à 11:58 par RIP Stéphane
      Novembre 2021 : dernier entretien en turc de Stéphane Blet

      @Anonyme
      Belle conclusion.
      En quelques mots.. Tout est dit.

       
    • #2974199
      Le 11 juin à 21:24 par Chocolat suisse
      Novembre 2021 : dernier entretien en turc de Stéphane Blet

      Parceque vous savez peut -être mieux que ses proches amis qui l’avaient l’accueilli et qui étaient sur place ? Ou bien vous y étiez en tant que témoin pour vous permettre ces conjectures ? Stéphane blet (paix à son âme) a mis fin à ses jour quand bien même ce soit difficile à admettre .Par ailleurs le passage à un acte aussi insoutenable ne dépend aucunement du degré de force mais du degré de foi en Dieu. A un moment donné il faut savoir accepter la vérité même si elle est amère. Rester dans le déni ça ne l’aidera en rien.

       
  • #2970692

    Bonne Pentecôte !
    Que l’Esprit Saint vienne nous inspirer.
    Jésus nous aime.

     

    Répondre à ce message

  • #2970827

    Déjà admiratif vis-à-vis de Stéphane Blet, je le suis encore davantage après avoir constaté qu’il maîtrisait semble-t-il couramment la langue turque, fort difficile à apprendre pour nous autres latins.

     

    Répondre à ce message

  • #2970841

    Certains de ses collègues turcs n’appreciaient pas trop sa musique ottomane peut être parce que personne n’avait jamais songé à en composer à partir d’airs ottomans.
    Ils n’étaient sans doute pas compositeurs et un Français leur montrait ce qu’ils auraient dû faire depuis longtemps.
    Rageant pour eux.

     

    Répondre à ce message

  • #2971118

    Dommage pour lui de ne pas avoir une autre nationalité, suisse par exemple, il aurait pu régler avec beaucoup de ses problèmes, comme un certain président, il en va de même pour ceux qui sont sur la première ligne...avis au amateurs...

     

    Répondre à ce message

    • #2971232

      Mesdames, débrouillez-vous pour accoucher en Suisse.
      Ça donne la double nationalité ?
      On n’est jamais assez prudent.
      Ou dans un autre pays voisin.

       
    • #2971283

      A Pitiou,
      Bien sûr pour que l’enfant ait la double nationalité.
      Je sais toutefois qu’en Allemagne, il faut en choisir une seule à un certain âge.

      Si la femme n’est plus en âge d’avoir un enfant, elle peut se débrouiller pour se marier avec un Suisse, un Belge, un Luxembourgeois, un Hollandais, un Danois, un Suédois, un Italien, un Espagnol etc.
      Ou un Ukrainien blond aux yeux bleus...
      Étudier auparavant les lois en vigueur dans ces pays.
      Bonne chance !
      Pour les hommes, c’est plus compliqué, je crois.

       
Afficher les commentaires précédents